Dans un monde parfait, vous n’auriez pas à vous soucier du départ de vos meilleurs éléments. Hélas, ce n’est qu’une question de temps avant qu’au moins quelques-uns d’entre-eux ne quittent le navire. Les raisons peuvent en être :

  • le fait qu’ils ont reçu une offre si alléchante – sur laquelle vous ne pouvez pas vous aligner – et qu’eux ne peuvent se permettre d’ignorer ;
  • le fait qu’ils ont simplement atteint, dans votre entreprise, le stade où il n’est plus possible, pour eux, de s’épanouir par manque d’opportunité de promotion ;
  • le fait que tout simplement votre entreprise n’est pas un lieu de travail aussi formidable que ça…

Beaucoup d’entreprises ne comprennent pas l’utilité des entretiens de départ. Ils pensent parfois : « Qu’est-ce qu’on s’en fiche de ce qu’ils pensent, s’ils nous quittent ? »

Au contraire, les entretiens de fin de collaboration sont très importants pour le succès de toute entreprise. Voici ci-dessous 10 raisons pour lesquelles votre organisation ne peut pas se débarrasser des entretiens de départ.

  1. Évaluez votre entreprise de manière rentable.

Bien souvent des consultants sont engagés pour comprendre ce qu’est la réalité du travail dans une organisation et déterminer si les tâches sont exécutées efficacement. Ces services de consulting sont très onéreux. Alors, pourquoi ne pas utiliser les entretiens de départ pour mieux comprendre le fonctionnement de votre organisation ? Les entretiens de départ menés entre les gestionnaires et les employés sortants peuvent fournir le même aperçu pour un coût moindre.

  1. Soyez sûr de récupérer les équipements.

Vous devrez reprendre les ordinateurs et les téléphones portables ainsi que d’autres équipements avant que les employés ne quittent définitivement vos locaux. Organisez la logistique de ces retours lors des entretiens de départ.

  1. Informez vos ex-employés quant à la politique de confidentialité.

Rappelez à vos employés la politique de non-concurrence qu’ils ont signée à leur entrée dans l’entreprise. Expliquez-leur aussi qu’ils sont tenus au secret professionnel, même après leur départ.

  1. Écoutez l’avis franc de vos ex-employés.

Les employés travaillant encore pour vous pourraient ne pas être enclins à partager leurs vraies opinions lorsque celles-ci ne sont pas en accord avec ce que vous voulez entendre, alors que les employés sortants n’ont, en revanche, rien à perdre.

  1. Cherchez les raisons spécifiques qui poussent l’employé à partir.

Les employés sortants sont capables de vous dire avec exactitude les raisons de leur départ. Ceci à plus de valeur que de simples suppositions.

  1. Découvrez ce que vous pourriez changer pour prévenir d’autres départs.

Lorsque vous connaissez les raisons précises qui ont provoqué le départ de vos employés, vous pouvez commencer à prendre des mesures pour empêcher leurs collègues de démissionner à leur tour. Par exemple, si deux de vos employés vous disent qu’ils partent en raison de votre refus du télétravail, il est peut-être temps d’envisager d’autoriser les employés à travailler à distance.

  1. Assurez-vous que vos propriétés intellectuelles ainsi que l’expertise de vos employés sont conservées.

Imaginez que l’un de vos plus anciens employés vous quitte. Cet employé a été seul en charge d’une tâche bien précise qu’aucun autre employé n’a les connaissances pour l’effectuer. Profitez de l’entretien de sortie pour demander à cet ex-employé de décrire avec précision comment réaliser cette tâche afin de pouvoir transmettre à un autre employé la charge de celle-ci.

  1. Montrez à vos employés restants que vous tenez à améliorer votre organisation.

En tirant les leçons des entretiens de départ, il vous est possible d’améliorer le fonctionnement de votre entreprise afin d’éviter de futurs départs. En procédant ainsi, vous prouverez à vos employés que vous désirez les conserver dans votre organisation et cela pourra même accroître leur loyauté.

  1. Renforcez votre culture d’organisation.

Les améliorations que vous apporterez à votre façon de gérer vos employés peuvent avoir un impact positif sur votre culture d’entreprise. En conséquence, vos collaborateurs seront plus heureux de se présenter chaque jour au travail.

  1. Améliorer l’engagement et la rétention de nouveaux employés

Plus votre culture de travail est forte, plus vos employés seront motivés. Qui aurait pu penser qu’en effectuant des entrevues de sortie, votre organisation serait en mesure d’accroître sa productivité et d’offrir de meilleurs produits et services ?

Ne sous-estimez pas le pouvoir des entrevues de sortie. Les entrevues de départ correctement réalisées peuvent aider à faire de votre entreprise un endroit encore meilleur pour y travailler, tout en améliorant à la fois l’engagement de nouveaux employés et les statistiques de rétention de ceux-ci.

Justin Reynolds (janvier 2017). Why companies can’t get rid of exit interviews. Repéré à https://www.tinypulse.com/blog/why-companies-cant-get-rid-of-exit-interviews