Toute personne qui a déjà recruté des employés sait à quel point le processus de sélection peut être éprouvant. Bien évidemment, votre objectif est d’engager le meilleur candidat par rapport à votre offre d’emploi mais, lorsque les CV et les capacités des postulants sont très similaires, il peut être extrêmement complexe de déterminer quel est ce candidat.

Bien souvent, avant d’évaluer l’employé sur plusieurs mois, vous ne pouvez pas être certain d’avoir pris la bonne décision d’embauche. Cependant, il y a un certain nombre d’indices détectables lors du processus de sélection qui peuvent vous aider à éliminer les candidats qui sont les moins susceptibles de devenir des « employés modèles ». Voici ci-dessous 10 signes avant-coureurs dont il faut tenir compte lors de l’entretien d’embauche :

  1. Retard à l’entretien

Si cette personne en recherche d’emploi n’est pas capable d’être à l’heure à son entretien, pensez-vous réellement qu’elle ne sera pas en retard à son travail ? Pourriez-vous réellement compter sur cette personne pour tenir vos deadlines ? Probablement pas.

  1. Incapacité à établir un contact visuel

Une personne qui ne veut pas établir de contact visuel peut simplement être timide ou manquer de confiance en elle ou, pire encore, celle-ci peut cacher ses émotions ou même mentir.

  1. Lacune(s) inexpliquée(s) dans son CV

Si un potentiel employé a pris deux ans de congé pour voyager dans le monde, vous pourriez en tenir compte en tant qu’expérience de vie utile et importante. Cependant, s’il est incapable d’expliquer pourquoi il n’a pas travaillé durant les deux dernières années, ne vous attardez pas avec lui et continuez à chercher.

  1. Plusieurs emplois au cours des dernières années

Bien qu’il ne soit pas rare pour un jeune travailleur de sauter d’un emploi à l’autre, désirez-vous vraiment embaucher quelqu’un qui a l’habitude de rester seulement 3 à 4 mois dans une entreprise ? À moins qu’il ait de bonnes raisons.

  1. Parle négativement de son employeur actuel

Qu’est-ce qui empêcherait un candidat – qui est prêt à parler négativement de son patron actuel devant quelqu’un d’étranger – de dire la même chose à propos vous ?

  1. Exigences excessives avant que vous lui offriez le poste

Lorsqu’un candidat commence par dicter les avantages qu’il entend obtenir avant même d’avoir reçu une offre écrite (exemple : « je veux faire mon propre horaire »), il serait sage de continuer vos recherches pour trouver une personne plus modeste.

  1. Ne pose pas assez de questions

Vous désirez embaucher des demandeurs d’emploi qui soient curieux par nature. Les employés qui essaient toujours d’apprendre de nouvelles choses sont bien plus désirables que les autres. Si un candidat ne pose pas suffisamment de questions pendant le processus d’entrevue, choisissez quelqu’un de plus curieux.

  1. Fautes d’orthographe dans son CV

Tout le monde ne maîtrise pas parfaitement l’orthographe. Ce n’est pas grave. Par contre, chacun est capable d’établir un CV qui ne contient aucune erreur d’orthographe en le faisant relire. Vous pouvez toujours être clément dans certains cas, mais un CV criblé de fautes ne mérite pas une deuxième lecture.

  1. Répond de façon succincte aux questions

Un candidat qui est incapable de répondre à une question de façon directe et qui commence à divaguer n’est sûrement pas capable d’organiser ses pensées. Un tel trait de caractère pourrait faire des ravages dans son travail.

  1. Habillé de façon inappropriée

Chaque entreprise a son propre code vestimentaire. Un candidat qui n’en tiendrait pas compte montre qu’il ne prend pas le processus de sélection assez au sérieux.

Source :

Justin Reynolds (January 2017). 10 red flags to be aware of when interviewing candidates. Repéré à https://www.tinypulse.com/blog/interview-red-flags