Comment déterminer si votre employé a le potentiel pour devenir un leader

Lorsqu’un nouveau poste de manager s’ouvre dans votre organisation, êtes-vous plus susceptible d’embaucher quelqu’un d’extérieur à votre entreprise ou de promouvoir un employé en interne, qui aurait les compétences nécessaires pour remplir ce rôle de leader ?

Une récente étude du magazine Forbes a révélé qu’un manager externe à l’entreprise est payé en moyenne 18% de plus qu’un employé promu en interne. Par contre, un manager externe a environ 61% plus de chance d’être viré de son nouveau poste qu’un employé déjà habitué à la culture de l’organisation. Il est donc plus intéressant de promouvoir un employé en interne plutôt que d’engager un cadre externe qui va être payé plus, tout en ayant une plus forte probabilité de ne pas convenir au poste. C’est pour cela que, en tant que RH, vous devez être à l’affût des employés qui ont un potentiel pour devenir des leaders. De cette façon, lorsqu’un nouveau poste de cadre est disponible, il peut être rapidement comblé par un employé actuel.

Comment pouvez-vous savoir exactement quels sont vos employés susceptibles de devenir de bons cadres ? Voici, ci-dessous, 9 traits de caractères qui montrent un fort potentiel de leadership.

Ils savent exactement que faire sans qu’on le leur demande

Certains employés ont besoin d’être régulièrement aiguillés sur les tâches à effectuer. D’autres, au contraire, semblent tout faire parfaitement, au point que vous ne vous souciez même pas de leur travail. Les employés qui entrent dans cette catégorie seront capables d’être de grands leaders.

Ils aident volontiers leurs collègues

Les employés qui feront de grands leaders prennent du temps pour aider les autres. Ils comprennent le sens du travail d’équipe et

100 questions utiles pour recruter le meilleur candidat

Les recruteurs doivent non seulement embaucher des employés qui soient qualifiés pour le poste (Person-Job fit), mais ils doivent aussi dénicher des candidats qui puissent facilement s’intégrer à la culture de l’entreprise (Person-Organisation fit). Étant donné qu’il est coûteux de remplacer du personnel, il est très important, lors du recrutement, de sélectionner le meilleur candidat possible, susceptible de rester longtemps dans l’organisation. Bien que rien ne puisse vous garantir pleinement d’embaucher les meilleurs travailleurs, vous pouvez cependant augmenter vos chances de recruter les meilleurs talents en posant les bonnes questions. Ci-dessous, voici 100 questions à poser lors de vos entretiens d’embauche, qui vous aideront à trouver le meilleur candidat.

Citez une expérience professionnelle que vous ne voudriez pas renouveler ? Qu’est-ce que vous aimez le plus par rapport à notre entreprise ? Qu’espérez-vous retirer de votre travail ? Racontez-moi une expérience où vous avez atteint un objectif important ? Comment vous y êtes-vous pris ? Quelle question ai-je oublié de vous poser ? Pourquoi quittez-vous votre job actuel ? Comment vous tenez-vous à jour des tendances de l’industrie ? Quels sont les 3 adjectifs que vous utiliseriez pour vous décrire ? Racontez-moi un de vos échecs et ce que vous en avez appris ? Si je contactais votre ancien employeur, que dirait-il de vous ? Comment créez-vous de bonnes relations avec vos collègues ? Que feriez-vous lors de votre première semaine de travail ici ? En 5 minutes, décrivez-moi la tâche la plus difficile que vous avez dû effectuer lors de

4 conseils essentiels pour créer une culture d’entreprise éthique

Il est simple de parler des valeurs de notre organisation mais, en revanche, il est beaucoup plus difficile de les mettre en pratique. Une étude réalisée par American marketing association révèle que tant les employés que les consommateurs ont la conviction que les entreprises ont le devoir d’améliorer la société. De nos jours, la responsabilité sociale des entreprises prend de l’importance, c’est pour cela que vous trouverez 4 conseils pour renforcer votre culture d’entreprise en la rendant plus éthique.

Les leaders doivent servir de modèle

La plupart des organisations rédigent une simple charte éthique et l’envoient à leurs employés pour lecture. C’est le meilleur moyen pour que ces nouvelles règles soient ignorées. Pire encore, ce genre d’action peut même exprimer subtilement aux employés que la politique éthique n’est pas si importante, qu’elle représente juste email de plus à supprimer.

Au contraire, les dirigeants devraient faire de l’éthique une partie importante de leur discours. Ils devraient expliquer comment la politique d’éthique est inextricablement liée à la mission de l’entreprise. La politique éthique devrait aller au-delà de « ne pas faire de mal », mais trouver des moyens pour améliorer la société, comme le suggèrent les récentes études en matière de responsabilité sociale des entreprises.

Créer des attentes claires

Tout comme beaucoup d’autres difficultés liées au business, les problèmes d’éthique concernent avant tout la communication. Tout d’abord, créer une check-liste de comportements jugés éthiques, puis éduquer les employés sur la façon dont cette liste doit être utilisée. Au lieu de stimuler seulement la productivité ou les ventes, récompenser les employés qui démontrent constamment des comportements

Les 10 signes qui montrent qu’il est temps d’innover dans votre département RH

La « machinerie RH » est à la fois très complexe ; elle est aussi caractérisée par énormément de processus différents et peu flexibles. Une fois cette machine en marche, il est souvent bien difficile de modifier son mode de fonctionnement. Cependant, comme tout autre département de l’entreprise, il est important de se remettre constamment en question quant à son fonctionnement et d’innover pour suivre le marché actuel. Même si le département des ressources humaines ne semble pas clef pour la productivité de l’entreprise, il reste néanmoins un des départements de support le plus important. C’est pour cela qu’il ne faut pas négliger l’innovation au sein de celui-ci.

Quels sont les signes qui montrent qu’il est grand temps d’innover ? Voici, ci-dessous, 10 indications qui peuvent servir de système d’alarme en vous prévenant qu’il est temps d’innover :

De grandes difficultés à recruter de nouveaux employés.
De nouveaux employés qui quittent l’entreprise après seulement quelques semaines.
Taux d’absentéisme élevé.
Retard dans les entretiens professionnels avec vos salariés.
Dégradation des résultats lors d’enquêtes de satisfaction / d’engagement auprès de vos employés.
Le temps passé à effectuer les tâches administratives empiète sur votre travail de RH auprès de vos employés.
Salariés qui se plaignent de harcèlement moral.
Votre taux de turnover est dans la moyenne, cependant ce sont vos meilleurs éléments qui vous quittent.
Vous ressentez que, en tant que département de support, vous êtes toujours la dernière roue du carrosse.
Vous entendez vos collaborateurs utiliser l’expression « Si tu n’as besoin de rien, va voir les RH ».
Source :

Frédéric Mischler (avril 2016). 13 signes parmi d’autres, qu’il est grand temps

Quelle place pour les RH dans la révolution numérique ?

« De quelles façons le département des ressources humaines peut-il devenir le fer-de-lance du changement digital dans votre organisation ? »

Une évolution vers le « tout numérique » est en marche et touche aussi bien les business traditionnels que les entreprises high-tech. C’est un changement qui ne concerne pas uniquement le département IT, mais cette évolution digitale va toucher chaque aspect de votre business.

Bien que ce soit, pour beaucoup, une période d’incertitudes, ce changement peut aussi représenter une opportunité énorme pour le département des ressources humaines. En effet, les entreprises ont besoin de leur équipe RH pour gérer la formation des employés afin qu’ils acquièrent les compétences numériques requises pour rester compétents et productifs sur le marché du travail. Il est donc urgent que le responsable des ressources humaines convainque la direction d’investir dans la formation des employés et le développement de partenariats avec des entreprises ayant un concept novateur. Étant responsable du développement des collaborateurs, le département RH détient entre ses mains le succès futur de son entreprise.

Voici quatre moyens qui peuvent être mis en œuvre par les professionnels des RH pour développer une stratégie de formation numérique inter-organisation, permettant aux employés d’acquérir les outils dont ils ont besoin pour relever les défis de la digitalisation.

Établir un plan Construire une culture numérique Rassurer les employés Fouiller les données

Établir un plan

Un des plus grands dangers de la transformation numérique consiste de par le fait qu’il pourrait être plus important de donner l’impression de faire quelque chose de numérique plutôt que de relever les vrais « chalenges » qui font face à

Page précédente