Pourquoi est-il important de faire des entretiens de départ ?

Dans un monde parfait, vous n’auriez pas à vous soucier du départ de vos meilleurs éléments. Hélas, ce n’est qu’une question de temps avant qu’au moins quelques-uns d’entre-eux ne quittent le navire. Les raisons peuvent en être :

le fait qu’ils ont reçu une offre si alléchante – sur laquelle vous ne pouvez pas vous aligner – et qu’eux ne peuvent se permettre d’ignorer ; le fait qu’ils ont simplement atteint, dans votre entreprise, le stade où il n’est plus possible, pour eux, de s’épanouir par manque d’opportunité de promotion ; le fait que tout simplement votre entreprise n’est pas un lieu de travail aussi formidable que ça…

Beaucoup d’entreprises ne comprennent pas l’utilité des entretiens de départ. Ils pensent parfois : « Qu’est-ce qu’on s’en fiche de ce qu’ils pensent, s’ils nous quittent ? »

Au contraire, les entretiens de fin de collaboration sont très importants pour le succès de toute entreprise. Voici ci-dessous 10 raisons pour lesquelles votre organisation ne peut pas se débarrasser des entretiens de départ.

Évaluez votre entreprise de manière rentable.

Bien souvent des consultants sont engagés pour comprendre ce qu’est la réalité du travail dans une organisation et déterminer si les tâches sont exécutées efficacement. Ces services de consulting sont très onéreux. Alors, pourquoi ne pas utiliser les entretiens de départ pour mieux comprendre le fonctionnement de votre organisation ? Les entretiens de départ menés entre les gestionnaires et les employés sortants peuvent fournir le même aperçu pour un coût moindre.

Soyez sûr de récupérer les équipements.

Vous devrez reprendre les ordinateurs et les

Engager des employés : le chalenge N°1 des RH

L’année 2016 vient de se terminer ; il en est ressorti que pour les entreprises – et plus particulièrement pour les ressources humaines – le défi numéro 1 a été l’engagement de nouveaux collaborateurs. Nul doute que ce défi demeure le plus important pour 2017. L’entreprise de consulting RH Baudville Brand a effectué une étude en 2016 qui a révélé que 78% des chefs d’entreprises considèrent que l’engagement et la rétention des employés sont leurs principales préoccupations. Alors comment pouvez-vous changer les choses en 2017 afin de renouveler la passion de vos employés pour leur travail ? Ci-dessous, voici 3 conseils qui peuvent vous aider à atteindre cet objectif.

L’importance de la culture d’entreprise

La culture d’entreprise est à double tranchant. Bien utilisée, elle peut créer une expérience réellement positive pour l’employé et ainsi augmenter les chances de rétention de celui-ci ou, inversement, elle peut être mal vécue et néfaste pour ce collaborateur. Il est donc primordial de ne pas ignorer un facteur aussi important. Le « mojo » des entreprises étant implicite et non expressément défini, il est important d’allouer les ressources nécessaires pour le mettre au centre de la culture d’entreprise. Tout d’abord, il est important que les leaders de l’entreprise soient un modèle de la culture d’entreprise que vous voulez créer. Encouragez la devise « work hard, play hard », et poussez l’équipe de direction à connaître personnellement chacun de ses employés en organisant des activités en dehors du travail.

Opportunités de croissance

Lorsque vos collaborateurs remarquent qu’ils n’ont pas la possibilité d’évoluer au sein de l’organisation, ils peuvent très vite se décourager. Prenez le temps de leur demander quelles

Les 5 étapes qui transforment un conflit en quelque chose de constructif

Bien qu’ils soient difficiles à gérer, les conflits au travail sont inévitables lorsque plusieurs personnes travaillent ensemble vers un but commun. Quel que soit l’objectif – une solution à un problème, un moyen de faire fonctionner un projet ou simplement un moyen de rendre les processus plus fluides – il n’est pas rare que des personnes intelligentes arrivent à des points de vue opposés.

Cependant, de tels conflits peuvent être transformés en tremplins pour la pensée créative et, même, générer des solutions qui n’auraient probablement jamais été trouvées autrement. Peu importe le nombre d’idées opposées tant que chacun effectue les 5 étapes suivantes :

Arrêtez de débattre Respirez profondément et rappelez-vous qu’il s’agit d’un conflit entre des personnes qui partagent un objectif commun et une même volonté pour trouver la meilleure solution. A noter que si tel n’est pas vraiment le cas, ces étapes sont moins susceptibles d’aider. Mettez-vous à la place de l’autre. Prenez un moment afin de comprendre pourquoi votre collègue pense que son idée peut fonctionner, ceci même si vous êtes toujours d’avis qu’elle n’est pas aussi performante que la vôtre. Il n’est pas nécessaire d’énumérer mentalement les raisons pour lesquelles son idée est mauvaise ; votre collègue est probablement déjà au courant des inconvénients de sa proposition. Réunissez-vous à nouveau et convenez, d’un commun accord, de mettre de côté vos deux propositions. Prenez du temps pour réfléchir à une nouvelle idée qui surpasse vos propositions respectives. Vous serez probablement surpris de voir que, bien souvent, vous allez trouver une meilleure solution. En fait, c’est comme si le conflit vous avait aidé à vous ouvrir à d’autres perspectives en boostant votre

Pourquoi le bien-être sur la place de travail est-il si important ?

Le simple fait de traiter vos employés comme les engrenages d’une machine complexe est le moyen le plus sûr de les démotiver et de les inciter à chercher un autre travail. Afin de profiter d’une main-d’œuvre pleinement engagée et satisfaite, il est important de tenir compte du bonheur de vos employés sur leur lieu de travail. Voici, ci-dessous, les conclusions d’une méta-analyse portant sur la question du bien-être au travail.

« Lorsque les gens sont heureux, ils sont aussi plus entreprenants, plus créatifs et meilleurs pour résoudre les problèmes. »

Pourquoi les entreprises devraient-elles s’en préoccuper ?

Les études ont démontré que les employés travaillent de façon plus intense lorsqu’ils sont heureux. Le bien-être au travail réduit fortement les démissions. Il est souvent bien plus coûteux de remplacer les employés, plutôt que d’investir du temps et de l’argent pour rendre les collaborateurs actuels plus heureux dans leur travail. Augmentation du chiffre d’affaire En effet, le revenu des entreprises classées dans « Fortune’s 100 best companies to work for » a augmenté, en moyenne, de 22% en 1 année. La productivité augmente.

Que peuvent faire les entreprises ?

Laissez à vos employés le soin de créer et de personnaliser leur espace de travail. Les employés qui « contrôlent » l’agencement de leur bureau ont, en moyenne, une productivité supérieure de 32% parce qu’ils se sentent mieux. Faites bon accueil aux diverses croyances. Les employés qui peuvent parler librement de leurs croyances et pratiques religieuses sont plus heureux au travail que ceux qui ne le peuvent pas. C’est

Pourquoi est-ce aussi important de récompenser la performance de groupe ?

Bien souvent, les entreprises ne récompensent que les individus les plus productifs. Cependant, la recherche a démontré que louer et encourager les équipes est tout aussi important. Créer un sentiment d’identité de groupe est essentiel pour les organisations qui cherchent à inspirer la collaboration et l’innovation.

Prédisposition génétique au travail de groupe

Jay Van Bavel et Dominic Parker ont écrit dans le Harvard Business Revew que les bons leaders sont des « entrepreneurs d’identités », qu’ils sont la clef pour la création d’équipes performantes. « Les êtres humains ont évolué en groupes et la plupart d’entre eux travaillent toujours en groupes chaque jour », écrivent-ils. « En effet, les humains sont uniques parmi les primates pour ce qui est de la coopération. Car ils coopèrent facilement avec les membres du groupe, même s’ils leur sont complètement inconnus. »

En fait, cet instinct est si fort qu’il peut pousser les gens à surmonter une variété de barrières sociales. Pensez aux amateurs de sports qui n’ont rien en commun mais qui, malgré tout, sont liés à travers leurs équipes favorites. Pensez aussi à la connexion immédiate que les personnes de même nationalité partagent quand elles sont à l’étranger. Au lieu de penser égoïstement, les membres du groupe commencent à réfléchir à ce qui est le mieux pour leur collectif.

Créer des programmes de gratification pour inspirer les employés

Dans leur étude, Bavel et Packer expliquent que les employeurs se concentrent bien souvent sur la satisfaction financière des employés afin de les motiver. Cependant, les organisations ignorent souvent leurs besoins sociaux, tels que l’appartenance à un groupe ou l’obtention d’un statut social particulier.

Récompenser à

Page précédente
Page suivante